Vendée

Périscolaires en colère

Brève
22/11/2021

Réunis devant la Préfecture à La Roche-sur-Yon, le vendredi 19 novembre, environ 80 professionnels de l’animation ont exprimé leur colère contre leurs conditions de travail.

Principalement salariés dans les collectivités territoriales et des associations, les animateurs travaillent en centre de loisirs et assurent l’accueil sur le temps périscolaire avant et après l’école et les mercredis.

En grève dans le cadre d’un mouvement à l’échelle nationale, ils ont dénoncés les temps partiels subis, l’augmentation des rythmes de travail, la polyvalence à outrance, un taux d’encadrement mettant en danger le public, des horaires décalés pour des journées à rallonge, les salaires trop faibles. Mais aussi le recours de plus en plus fréquent à des animateurs non professionnels ou non diplômés, par leurs employeurs, publics ou privés, sous prétexte de sous-effectif, d’un turn-over important et de difficultés à recruter.

C’est la première fois qu’un mouvement d’une telle ampleur a lieu à l’échelle du pays révélateur d’un ras-le-bol généralisé. Exaspérés de nombreux manifestants ont fait part de leur motivation à poursuivre le mouvement de grève et à élever la voix pour se faire entendre.

 

Les dernières brèves