SNCF Nantes

Ras-le-bol aux guichets

Brève
26/04/2022

En gare de Nantes, les cheminots des guichets ont décidé de faire grève dimanche 24 et lundi 25 avril. En effet, la direction n’arrête pas de supprimer des postes. Résultat : les conditions de travail se dégradent, y compris celle les agents de sécurité ou des collègues qui nettoient la gare.

Dans cette gare presque toute neuve, les voyageurs sont perdus sans le service d’accueil qui a été supprimé. Et ils en ont assez de devoir faire la queue pour pouvoir s’acheter un billet de train. Il arrive parfois que cela prenne plus d’une demi-heure et encore, quand les horaires des guichets correspondent au moment où ils viennent !

Une diminution du nombre de guichetiers provoque logiquement plus d’attente et qui dit plus d’attente, dit plus de tension…et d’impatience.

Ces cheminots ont bien raison de se faire entendre en se battant collectivement, au lieu de subir chacun dans leur coin et c’est bien la direction qui est responsable de cette situation.

Ces deux jours de grève ont été l’occasion d’échanger entre collègues et de décider ensemble d’essayer d’augmenter le rapport de force avec ceux de l’Escale, qui travaillent en gare, en refaisant grève dans quelques jours et en se réunissant à nouveau… Et pourquoi pas avec tous ceux qui travaillent dans cette grande gare ?

Ce mouvement de contestation constitue, en tous cas, la meilleure réponse à tous ceux qui aimeraient faire croire qu’il faudrait se taire une fois l’élection passée !

Les dernières brèves