Intermittents à Nantes

Rassemblement pour dénoncer la réforme de l’assurance chômage

Brève
21/06/2019

Jeudi 20 juin, plusieurs dizaines d’intermittents du spectacle se sont rassemblés devant la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) à Nantes pour dénoncer la réforme de l’assurance chômage. La première réponse de la direction a consisté à bloquer la porte d’entrée en prétextant un problème technique, avant de recevoir finalement une petite délégation.

S’il devient plus difficile pour de nombreux artistes d’obtenir le statut d’intermittents, plus largement, ce sont aujourd'hui, moins de la moitié des chômeurs qui sont indemnisés. Mais c'est encore trop pour le gouvernement ! Selon la réforme annoncée, pour avoir droit à une indemnité, il faudrait désormais avoir travaillé 6 mois au cours des deux années précédentes, et non 4 mois au cours des 28 mois précédents. Et pour prolonger l'indemnisation, il faudrait avoir travaillé 6 mois, au lieu d'un mois aujourd'hui.

Ce projet n'a qu'un objectif : réaliser 3,4 milliards d'euros d'économies sur le dos des chômeurs. Et il ne mérite qu'une réponse : un coup de colère général des travailleurs, au chômage ou en activité.

 

Les dernières brèves