Nantes Métropole Habitat

Rénovation : les locataires devront mettre la main à la poche

Brève
30/08/2019

Nantes Métropole Habitat, NMH, propose un « bonus fidélité travaux » aux locataires HLM de plus de dix ans. La mesure est présentée comme un avantage alors qu’auparavant, le coefficient de vétusté permettait au locataire de demander les travaux de rénovation en question (concernant en particulier les peintures et tapisserie et le recouvrement des sols). Il faudra maintenant que les locataires participent financièrement, à hauteur de 10% pour vingt ans d’ancienneté et de 20% pour dix ans d’ancienneté dans le même logement, avec un maximum de travaux de 1500 euros.

Pour l’adjoint au maire PS, président de NMH, il s’agirait d’un accord « gagnant-gagnant ». Mais les locataires paient des charges et sont en droit d’attendre ces travaux du bailleur sans frais supplémentaires comme cela pouvait être le cas auparavant.

En fait, il s’agit d’un moyen pour l’organisme HLM de faire subir aux locataires la conséquence de ce que l’Etat a prélevé en baissant les APL (en 2018 l’Etat leur a versé 800 millions d'euros en moins) et, même s’ils ont compensé la baisse des APL par une baisse équivalente des loyers, ils finissent quand même par choisir de ne plus prendre la totalité de la rénovation en charge.

Les dernières brèves