À propos de la commande des deux ferries pour la SNCM :  Communiqué d'Eddy Le Beller, technicien au chantier naval qui conduit la liste LO à Saint-Nazaire : Les conditions pour que les commandes prises par STX deviennent une bonne nouvelle pour les travailleurs.

Communiqué
20/03/2014

Alors même que la construction du plus gros paquebot du monde démarre déjà à Saint-Nazaire, des centaines d'ouvriers de la localité, parfois en fin de droit, frappent à toutes les portes sans trouver d'embauches, même lorsqu'ils sont qualifiés. Au même moment, à l'intérieur des chantiers, des salariés, trop peu nombreux, n'arrivent plus à faire face à la charge de travail, qui s'est amplifiée par des choix techniques que la direction n'a pas maîtrisés.

Alors, sans attendre, il est plus que temps que la direction de STX embauche massivement, avec des contrats à durée indéterminée, des ouvriers, des techniciens et pas seulement des cadres. C'est la condition pour que la construction de ces navires se passe correctement et pour que le chômage baisse enfin. Ce n'est pas dans les plans de la direction de STX. Elle compte continuer à profiter des différences de salaires et de cotisations sociales qui existent sur le continent pour employer ponctuellement des travailleurs qu'elle paiera le moins cher possible.

Mais cette nouvelle charge de travail peut renforcer les travailleurs. Car seule leur mobilisation pourra imposer qu'enfin, sur le site des chantiers navals, nous soyons tous rémunérés aux mêmes conditions et qu'il soit mis un terme à la concurrence qui produit de très bas salaires pour les uns et du chômage pour les autres.

Eddy Le Beller

qui conduit la liste

Lutte Ouvrière

Faire entendre le camp des travailleurs