Législatives :  Marie-France Belin, candidate LO pour la 7e

Article de presse
19/05/2017

Cette ancienne employée administrative se présente une nouvelle fois au sein de la 7e circonscription pour les législatives. À travers sa candidature, MarieFrance Belin tente de la faire comprendre :« Ce sont les travailleurs qui font tout tourner. »

Alors, pour s’opposer aux« mesures contraires à leurs intérêts » , cette retraitée de 73 ans entend utiliser ça à son avantage en encourageant les ouvriers à utiliser« les seules armes dont ils disposent : les grèves et les manifestations ».

La députation lui permettrait aussi de s’opposer au nouveau président de la République, responsable, selon elle,« d’une loi qui fait reculer les avantages des salariés et est entièrement favorable au patronat » .

Marie-France Belin est engagée en politique depuis plus de quarante ans :« J’ai dû faire toutes les élections législatives depuis 1975 », s’amuse-t-elle. Mais toujours dans l’objectif que« les travailleurs retrouvent une conscience et se battent pour protéger leurs acquis ». Dans sa ligne de mire également, les« grands partis » , qui se sont dressés en« défenseurs des travailleurs alors qu’ils portent aujourd’hui la responsabilité du chômage de masse ».

Son combat, elle le mènera aux côtés de Sébastien Benoît, son suppléant, charpentier. Ils porteront donc tous deux les couleurs de Lutte ouvrière (LO), parti de Nathalie Arthaud, pour les élections du 11 et 17 juin, au sein de la 7e circonscription de Loire-Atlantique.« Nous voulons que ceux qui se sont reconnus dans ses idées et ses paroles à l’élection présidentielle prolongent leur geste. »

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Ouest France