Saumurois. Législative partielle :  Patricia Peillon, candidate pour Lutte ouvrière

Article de presse
04/09/2020

 

Saumurois. Législative partielle :

Lutte ouvrière présente une candidate .

Comme en 2017, le tandem formé par Patricia Peillon et Bernard Mougey veut faire entendre la voix des travailleurs lors de l'élection législative sur la 3e circonscription Saumur Nord.

Agent de tri à La Poste, Patricia Peillon, 45 ans, habite à Angers mais a des attaches familiales à Allonnes. Son suppléant, 70 ans, est un retraité angevin de la métallurgie qui a passé une partie de son enfance à Gennes Val-de-Loire. "Le résultat de ces élections ne changera rien au sort des travailleurs", remarque la candidate. "Il ne changera rien non plus au rapport de force à l'Assemblée nationale, si tant est que cela ait de l'importance. On ne se fait pas trop d'illusion sur notre score avec l'abstention. On ne vise pas le second tour mais on estime être la seule liste qui représente les classes populaires. C'est un programme de lutte, pas vraiment un programme électoral." L'absence de France Insoumise peut-elle ouvrir un espace à gauche ? "C'est important d'avoir un parti qui donne aux travailleurs des perspectives avec la crise sanitaire qui ne fait qu'accélérer la crise économique et les attaques du patronat. On peut penser que notre pourcentage de votes sera plus élevé", note Patricia Peillon qui se présente pour "affirmer notre opposition radicale au capitalisme et aux partis qui le servent".

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Le Courrier de l'Ouest. Julien COUTENCEAU. 31/08/2020

Fichier attachéTaille
Icône PDF 2020_09_01_article_CO.pdf265.7 Ko