Aisne

Marche solidaire - Saint-Quentin : solidarité avec les migrants !

Brève
29/06/2018

La marche solidaire organisée pour sensibiliser la population sur l'accueil indigne que l'État impose aux migrants, partie de Vintimille le 30 avril, est passée à Saint-Quentin le 27 juin.

Soixante dix marcheurs ont été rejoints par des habitants, des militants pour un défilé dans les rues de Saint-Quentin.

En ces temps où les gouvernements européens rivalisent dans la chasse au migrants, les marques de solidarité sont précieuses.

« Les travailleurs n’ont pas de patrie » et les migrants sont nos frères de classe.

Alors... liberté de circulation et d' établissement des migrants en Europe !

Aisne

Sovebat – Gauchy : en grève pour être payés !

Brève
28/06/2018

Les 13 derniers salariés de Sovebat, une entreprise du bâtiment, ont été en grève plusieurs jours la semaine dernière pour exiger la paie du mois de mai qu'ils n'avaient pas reçue.

L’entreprise, placée en redressement en février, a été reprise par la société Alter bâtiment pour 20 000 euros et celle-ci n’a gardé que 22 des 38 salariés.

Les salaires ont fini par être payés mais rien n’est réglé : le patron s’est permis de procéder à une mise à pied de quatre salariés sous prétexte d’abandon de postes alors qu’ils avaient fini leur chantier et n’avaient pas reçu leur paie !

Ce patron se croit vraiment tout permis, la réaction des salariés lui a rappelé qu’ils n’étaient pas prêts à travailler pour rien.

Somme

Hôpital Pinel - Amiens : c'est la direction qui a perdu la tête

Brève
27/06/2018

Depuis le 15 juin, un collectif de salariés, de syndicats et de parents de malades animent un piquet de grève sous des tentes en face des locaux de la direction.

Le personnel de cet hôpital psychiatrique d'un millier de salariés proteste contre la dégradation des condition de travail. Pour un service d'une bonne vingtaine de malades, parfois très agités, il n'y a plus que deux infirmiers, là où il y en avait 5 ou 6 il y a vingt ans. Ils s'épuisent et redoutent la violence et les gestes de désespoir des malades. Les patients ne sont plus soignés, mais gardés, reclus dans les chambres et mis sous sédatif.

Le nombre de malades ne cessent d'augmenter, mais l'ARS (Agence Régionale de Santé), aux ordres du ministère de la santé, baisse continuellement la dotation financière. Pour faire des économie, la direction a fermé quatre services .

Face à l'indifférence de la direction qui fait la sourde oreille, les salariés en colère sont décidés à poursuivre leur mouvement jusqu'à satisfaction de leurs revendications : des moyens humains et financiers à la hauteur des besoins !

Somme

Éducation - Somme : non aux fermetures de collèges !

Brève
18/06/2018

Juste avant les vacances d'été, le Conseil général et le Rectorat ont annoncé la fermeture en septembre du collège Guy-Mareschal à Amiens.

Dans les trois ans à venir, ce sont également les collèges de Feuquières-en-Vimeu et de Domart-en-Ponthieu qu'ils veulent supprimer.

Deux de ces établissement sont classés REP+ (le nouveau dispositif qui accorde des moyens supplémentaires pour faire face aux graves difficultés scolaires des élèves. 

La région a beau être classé régulièrement au dernier ou à l'avant dernier rang pour ses résultats scolaires, les classes des autres collèges vont encore plus être bourrées.

Une politique d'économies injuste contre laquelle les enseignants et parents d'élèves ont déjà commencé à se mobiliser.

Picardie

Jeudi 28 juin : manifestons contre la politique de Macron au service des riches

Brève
24/05/2018

Les confédérations syndicales CGT, FO et Sud appellent à une journée d’action nationale et interprofessionnelle ce jeudi 28 juin.

Le même jour, les fédérations de cheminots appellent à un « temps fort » de leur mobilisation.

Les sujets de mécontentements ne manquent pas, tant  le gouvernement Macron attaque les travailleurs tous azimuts.

Il faudra être nombreux en grève et dans la rue pour la manifestation.

Dans l'Aisne : à Soissons, à partir de 11h devant l'Union locale puis distribution de tracts dans la ville

                       à Saint-Quentin, à 11h30, Place du huit octobre pour tractage

                                                  à 17h, rassemblement devant la Sous-Préfecture

Dans l'Oise : à Beauvais, à 13h30 avenue Victor Hugo en face la DDIRECTE

                      à Compiègne, à 10h, Cours Guynemer

Dans la Somme : à 14h30  Amiens devant la maison de la culture