Oise

Ehpad – Méru : manifestation réussie contre la fermeture

Brève
21/10/2018

300 personnes ont manifesté à Méru samedi 20 octobre, contre la fermeture de l’Ehpad Quiétude. Cet établissement public abrite 84 résidents et emploie 60 salariés. Il est situé dans l’Oise mais dépend administrativement et financièrement du Val d’Oise.

L’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île de France a annoncé en septembre sa fermeture imminente sous prétexte de travaux trop lourds à supporter (un ascenseur soi disant en panne…).

Après un conseil municipal largement ouvert au public le 26 septembre, un rassemblement devant la mairie le 11 octobre, cette manifestation est le troisième temps fort de la mobilisation contre la fermeture de l’Ehpad.

La veille de la manifestation, on apprenait que l’Ehpad ne fermerait pas, sa gestion étant transférée de l’ARS d’Île de France à celle des Hauts de France. Les présidentes des deux Conseils départementaux de l’Oise et du Val d’Oise ont immédiatement crié victoire.

Pourtant, rien n’est vraiment réglé. Les questions de financement des travaux de rénovation restent en suspens et surtout on peut douter que l’’Ehpad restera un établissement public accessibles aux anciens aux revenus modestes de Méru. En effet, l’ARS précise dans un communiqué qu’elle cherche un « repreneur ». C’est laisser entendre qu’elle s’apprête à revendre cet Ehpad à l’un de ces requins du privé qui font du profit sur le dos des anciens

C’est pourquoi la manifestation, appelée à l’initiative des syndicats CGT, Unsa, Sud, et soutenue par la municipalité de droite, a été maintenue

Au rassemblement final, les orateurs, tout en se félicitant de cette première avancée et du succès de la manifestation, ont souligné leurs inquiétudes et appelé à maintenir vigilance et mobilisation.

Les dernières brèves