Aisne

Florepi - Guignicourt : non aux licenciements des délégués CGT

Brève
14/09/2018

Jeudi 13 septembre avait lieu une journée de mobilisation devant l’usine Florépi, à Guignicourt, contre la menace de licenciement de quatre délégués CGT.
La direction leur reproche d’avoir participé, en avril, à un rassemblement contre la menace de licenciements de 13 grévistes de l’usine Daunat, à Laon, alors qu’ils étaient en formation syndicale.

Comme si c’était à la direction de contrôler le contenu de la formation syndicale ! Mais elle utilise ce prétexte pour menacer les délégués CGT, et essayer d’intimider ainsi les salariés.
C’est bien la preuve que les participants au stage de la CGT avaient toutes les raisons d’aller rencontrer leurs camarades de Daunat pour que ceux ci leur fassent partager leur expérience de la répression patronale et pour exprimer leur solidarité ouvrière !

La mobilisation du 13 septembre a rassemblé plusieurs dizaines de personnes : des travailleurs de Florépi, leurs proches, ou des militants venus les soutenir.

Une pétition réclamant que la direction renonce aux licenciements a été largement signée par les travailleurs de l’usine. Les travailleurs mobilisés ont montré qu’ils ne veulent pas se laisser faire, et ils ont bien raison.