Eau potable - Aisne (Hauts de France)

Pesticides dans l'eau du robinet

Brève
26/09/2022

La présence de résidus de pesticide dans des quantités au delà des normes a été mise en évidence dans l'eau du robinet de centaines de communes des Hauts de France.

455 communes de l’Aisne sont concernées, plus de 360 000 habitants, et près de 4 millions dans l’ensemble des Hauts de France.

Le pesticide incriminé, qui n'est plus sur le marché, a été utilisé jusqu'en 2020 par des producteurs de betteraves.

L’entreprise BASF s’est enrichie pendant 57 ans en vendant ce produit polluant, qui se retrouve aujourd’hui dans nos robinets alors que personne ne sait vraiment à partir de quelles doses cela peut poser problème pour la santé.

Les industriels, quand il s'agit de faire de l'argent, se jouent de la santé des consommateurs.

Les pouvoirs publics les laissent faire et ne se pressent pas d'informer les consommateurs des risques encourus.

Carrefour – Laon (Aisne)

Les salariés de Carrefour en grève

Brève
26/09/2022

Les salariés de Carrefour ont fait grève samedi dernier.

À Laon, ils étaient nombreux à manifester en distribuant des tracts contre l'insuffisance des augmentations de salaires proposées par la direction.

En effet, leur direction ne leur propose que 2,5 %, alors que l’inflation est à plus de 6 %.

Et puis, les effectifs se réduisent depuis de nombreuses années, augmentant la charge de travail de chacun.

Ils ont raison de faire grève.

Augmentation des salaires, qu'ils suivent les hausses de prix, embauches et répartion du travail entre tous, telles sont les revendications que les travailleurs devront imposer partout.

Creil - Faïencerie (Oise)

Roland Szpirko présente son livre "passage de témoins"

Brève
06/09/2022

Samedi 24 septembre à 15h, Roland Szpirko présentera son livre Passage de témoin à la Faïencerie de Creil. 

Il y raconte les luttes des travailleurs de Chausson à Creil de 1992 à 1996 et de Continental à Clairoix en 2009. 

La présentation sera précédée de la diffusion du film de 52 minutes de Jérôme Palteau La Saga des Contis.

SNCF - Hauts de France

Le train-train des annulations de train

Brève
04/09/2022

Cet été, dans les Hauts de France, soi-disant pour s’adapter à un nombre de voyageurs réduit, la SNCF avait mis en place un plan de transport réduit.

Mais en septembre, les usagers peuvent se demander si ce plan a vraiment pris fin car tous les jours, ce sont de 100 à 120 annulations de trains, soit 10 % du total.

Les motifs invoqués sont les pannes de matériel et surtout la pénurie de conducteurs.

Les pannes de matériel et les retards pour remettre en état sont bien souvent dus à un manque d’effectif pour l’entretenir correctement.

Quant au manque de conducteurs, il est dû au fait que la SNCF n’a pas embauché et formé suffisamment ces dernières années pour remplacer les départs à la retraite. Comme s’il n’était pas possible de les prévoir !

Les usagers en ont assez de ces annulations qui se font au dernier moment.

Tant qu'à faire, certains préféreraient presque que la SNCF mette en place un nouveau plan qui réduirait le nombre de trains pour tenir compte du manque d’effectif car ainsi, il y aurait peut être moins de trains annulés au dernier moment.

Mais ce que les usagers attendent ce n’est pas une baisse de l’offre qui leur est faite.

La réalité est bien loin de ce qu’il serait souhaitable, utiliser les moyens collectifs plutôt que la voiture individuelle, mais la logique capitaliste n'en a que faire.

La SNCF n’en a certainement pas fini avec le mécontentement des usagers.

Aisne

Suspension de la collecte des déchets d'emballage

Brève
08/08/2022

La collecte des poubelles jaunes sera suspendue du 8 au 19 août parce que les deux centres de tri de l'Aisne ont pris du retard en raison de malades du coronavirus et de pannes de matériel.

Les collectivités ramasseront les poubelles jaunes dans l'habitat collectif où le stockage présente trop de risques mais les autres devront se débrouiller et, pour beaucoup, stocker tout le mois d'août.

Cette suspension du ramassage vient juste après la demande de faire des efforts afin de réduire les ordures ménagères ce qui augmente le volume jeté dans les poubelles jaunes.

Les leçons de morale pour l'application des consignes de tri ne manquent pas et il est choquant de voir que les moyens matériels et humains ne suivent pas.

C'est un symptôme d'une société dingue où il semble plus important d'augmenter les budgets militaires que d'investir massivement dans le traitement des ordures.