Oise

Beauvais : Édouard Philippe en visite... démocrature ?

Brève
05/02/2019

Le lundi 5 février, il y avait 35 cars de police pour accueillir quelques dizaines de manifestants CGT et Gilets Jaunes venus à la rencontre d’Edouard Philippe pour vanter les mérites de la »prime d’activité ».

Est-ce « la dictature » comme l’a dit une manifestante embarquée pour ces propos au poste de police ?

Ou bien tout simplement le côté obscur du « Grand débat » ruisselant à l’envie dans tous les médias…

Quant à la prime d’activité distribuée par la Caf, un des manifestants, ouvrier père de cinq enfants, la résumait ainsi : « 100 euros, c’est rien, ce qu’il faut, c’est augmenter les salaires 

 

Picardie

5 février : tous aux manifestations

Brève
02/02/2019

Le 5 février, un appel à la grève est lancé par la CGT.

Les travailleurs qui ont compris la nécessité de se lancer dans l’action pour défendre leurs intérêts doivent se saisir de cet appel et entraîner autour d’eux.

Une journée de grève ne suffira pas, mais ce n’est qu’au travers de la mobilisation des salariés dans les entreprises que la contestation pourra franchir une nouvelle étape.  

 

 

Dans l'Aisne :

à Laon : à 10h, place des droits de l'Homme

à Saint-Quentin : à 16h, place du 8 octobre

à Soissons : à 14h, place de l'Hôtel de Ville

 

Aisne

Gilets jaunes – Laon : une manifestation réussie

Brève
20/01/2019

Plus d’un millier de gilets jaunes ont manifesté à Laon, ce samedi 19 janvier.

Partis de la gare, ils ont parcouru la ville en traversant le marché du quartier Champagne et divers autres quartiers et ont reçu souvent un bon accueil des habitants dont certains manifestaient leur soutien de leurs fenêtres.

En passant devant une maison de retraite où des anciens faisaient des signes de solidarité, une centaine de gilets jaunes se sont arrêtés pour en faire autant, certains disant « ils ont fait 68 »…

En manifestant ainsi, les gilets jaunes voulaient démontrer que les petits reculs de Macron ne suffisaient pas.
Et le succès de la manifestation a mis en évidence que les bla-bla-bla de Macron et de son gouvernement au service des capitalistes n’éteindraient pas la colère.

 

Picardie

Éducation : non aux suppressions de postes !

Brève
16/01/2019

Sur l’académie d’Amiens, il y aura 15 postes en plus pour le primaire sur les trois départements mais dans le second degré, sur les collèges et lycées, il y aura 95 suppressions d’emplois et 60 postes transformées en heure supplémentaires, soit 155 enseignants de moins.

Et cela alors que le nombre d’élèves est en augmentation.

Cela se traduira forcément par de plus mauvaises conditions de travail pour les élèves et les enseignants avec de plus en plus de classes à 30 ou 35 élèves.

La réforme des collèges déjà appliquée et celles des lycées professionnels, technologiques et généraux qui prendront effet l’année prochaine ne sont en fait que des prétextes pour tenter de faire passer ces réductions de postes.

Oise

Gilets jaunes – Beauvais : parfum d’ambiance ?

Brève
10/01/2019

Samedi 5 janvier, les gilets jaunes voulaient se rassembler pacifiquement place de l’Hôtel de Ville.

Ils ont été repoussés par les forces de police et se sont faits copieusement gazer aux gaz lacrymogènes.

La maire Caroline Cayeux  a apporté son soutien aux forces de l’ordre... Ce n'était pourtant pas juste pour mettre un parfum d'ambiance !