Aytré (Charente-Maritime) Senoble

La direction condamnée suite à un nouvel accident de travail

Brève
31/03/2010

Le 18 mars, Senoble (production d'entremets) a été condamné à 2000€ d'amende (et son directeur à 1000€ avec sursis) pour leur responsabilité dans un accident de travail survenu le 16 octobre 2008. Deux techniciens avaient été brûlés par une solution de soude à 80° en intervenant sur une électrovanne en panne, sans attendre la fin de l'opération de lavage en cours. L'inspection du travail dénonce des lacunes sur l'information et la formation aux risques.

Senoble est un dangereux récidiviste. Le 12 février 2003, quatre salariés avaient été brûlés (dont l'un grièvement) par du chocolat bouillant sous pression. Ils intervenaient sur une panne d'un stérilisateur. Dans cet accident déjà, le principe de précaution requérait d'attendre que l'appareil refroidisse. Combien d'accidents du travail ont pour cause les pressions patronales, qui conduisent les salariés à risquer leur santé ou leur vie pour le rendement ?

Les dernières brèves