La Poste : des travailleurs qui se font respecter

Communiqué
04/10/2014

Les travailleurs de la Poste de la distribution, à Poitiers et à Chasseneuil-du-Poitou, et ceux du tri, à Migné-Auxances, étaient en grève jeudi 2 octobre. Ils entendaient protester contre la dégradation de leurs conditions de travail, conséquence des milliers de suppressions d'emplois que la direction met en œuvre depuis des années. S'ils subissent également une explosion de la précarité (avec les travailleurs en CDD et en intérim), les usagers, eux, voient un service public postal réduit en lambeaux (courrier non-distribué, bureaux fermés l'été ou avec horaires réduits,...).

La Poste fait des bénéfices (627 millions d'euros en 2013) et va percevoir, entre 2013 et 2015, pas moins de 750 millions, via le cadeau gouvernemental du Crédit impôt compétitivité emploi (le CICE) à destination du patronat. Cela ne sert nullement à créer des emplois, bien au contraire ! La direction de la Poste, avec l'aval du gouvernement qui la nomme, mène une véritable guerre sociale aux postiers avec l'objectif d'accroître les profits (la hausse du prix du timbre récente en témoigne).

Face une direction locale qui mène ces attaques avec morgue, les postiers méritent toute notre solidarité.