Région lyonnaise

A France Telecom, personnel minimum et rentrées financières maximales

Brève
22/08/2007

Cet été, à France Telecom, dans tous les services d'intervention, les salariés étaient débordés. Il était impossible de faire face à l'afflux de dérangements liés aux intempéries.

Chaque année, les travailleurs sont de moins en moins nombreux alors qu'il y a toujours autant d'orages. C'est ainsi qu'un village d'Auvergne s'est retrouvé privé de téléphone pendant trois semaines cet été.

La seule solution que trouve la direction, ce sont les heures supplémentaires ou les renforts venus d'autres régions. En aucun cas elle n'envisage d'embaucher puisqu'elle continue à prévoir 22 000 suppressions d'emplois.

Mais si les caprices de la météo pénalisent les usagers, ils sont une aubaine en or pour les finances de France Telecom car les interventions sont facturées très cher. Entre les salariés de moins en moins nombreux et les usagers qui payent toujours plus (avec aussi une nouvelle augmentation de l'abonnement en juillet), il n'est pas étonnant que les résultats trimestriels de France Telecom s'envolent !

Les dernières brèves