Pierre-Bénite (Rhône)

Arkema de nouveau en grève

Brève
01/06/2007

En mars-avril, les travailleurs d'Arkema ont fait une semaine de grève avec arrêt total de la production pour s'opposer aux restructurations qui prévoyaient l'arrêt de plusieurs productions et la suppression de 226 emplois, sans compter environ 130 travailleurs d'entreprises sous-traitantes.

La direction avait finalement accepté de suspendre le projet et de nommer des experts. Après le rapport des experts, les nouvelles propositions de la direction sont tombées : il y aura 196 suppressions d'emplois, soit 30 de moins. Même si l'âge de départ en pré-retraite est abaissé et quelques reclassements proposés chez Total et d'autres usines Arkema de la région, ces propositions sont nettement insuffisantes.

Les travailleurs de Pierre-Bénite n'acceptent pas ces restructurations et leurs conséquences. En reprenant le travail le 3 avril ils avaient promis de se remettre en grève si la direction ne proposait rien de satisfaisant. C'est ce qu'ils ont fait : l'usine est de nouveau arrêtée et occupée par les grévistes

Les dernières brèves