Lyon

"C'est moi qui compte"

Brève
14/07/2008

Dans un entretien publié par le quotidien "Le Progrès de Lyon", Paul Berliet, ancien PDG des usines portant son nom (devenues depuis Renault Trucks), répond à la question : "Qu'est - ce qu'un bon ouvrier pour un bon patron ?" "Pour moi, le bon ouvrier, d'abord, il pense et fait ce qu'il veut en dehors de l'entreprise. Mais dans l'entreprise, c'est moi qui compte."

Voilà un ex-exploiteur qui ne cache pas ses conceptions. Il ne faisait certainement pas tant le fier durant les grèves de mai 68.

En tout cas, lui et ses successeurs devraient se rappeler que, les mêmes causes produisant les mêmes effets, ils pourraient revoir des moments où celui qui "compte" ne serait pas le patron, mais l'ouvrier.

Les dernières brèves