Feyzin (Rhône)

En grève pour les effectifs

Brève
14/05/2007

Les cheminots du triage de Sibelin débrayent 3h55 par jour, à plus de 70 %, depuis jeudi soir 10 mai.

Ce qui a déclenché leur grève, c'est un ras-le-bol général, en particulier des effectifs insuffisants. Le manque de personnel fait qu'on leur demande d'être toujours plus disponibles : ils sont appelés chez eux pour changer leurs horaires de travail du lendemain et on leur demande aussi parfois de venir travailler des week-ends où ils auraient dû être en congé. On leur demande de se former pour être superpolyvalents, mais cela se retourne contre eux car ils se retrouvent à être encore plus corvéables. Et la SNCF décide d'en haut des réorganisations qu'il faut ensuite se débrouiller à appliquer avec chaque fois moins de personnel.

C'est pourquoi les grévistes revendiquent l'arrêt des réorganisations et l'augmentation des effectifs.

Les dernières brèves