Lyon

Inspecteurs et contrôleurs du travail en colère

Brève
03/03/2010

Mardi 2 mars à 19h, les inspecteurs et contrôleurs du travail ont occupé les locaux de leur direction départementale à Villeurbanne. Cette direction n'existe plus : elle est remplacée par une unité territoriale de la DIRECCTE (Direction Régionale de l'Entreprise, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi), une administration qui se veut maintenant au service des entreprises, mais pas à celui de la défense des droits des travailleurs.

Ils dénoncent les suppressions de postes, le non remplacement des fonctionnaires partant à la retraite, le manque de personnel de catégorie C (les secrétaires) et l'impossibilité de remplir correctement leurs missions : celle d'informer les salariés de leurs droits, celle aussi de faire respecter le code du travail dans les entreprises. Un exemple : ils estiment que sur 100 infractions au droit du travail, deux seulement aboutissent à un procès verbal !

Ils dénoncent aussi la volonté du gouvernement actuel de les transformer en auxiliaires de la police dans sa chasse aux sans-papiers car ils ont, eux, le droit de pénétrer dans les entreprises, droit que pour le moment les policiers n'ont pas.

Et ils ont à faire face au mépris affiché de leur direction, mépris quelque peu tempéré mardi soir quand, à plusieurs dizaines, ils ont envahi le bureau du directeur local pour l'interpeller jusqu'à une heure avancée de la soirée.

Les dernières brèves