Bourg-en-Bresse (Ain)

La "faute inexcusable" d'Eurovia

Brève
12/05/2010

La famille d'un ouvrier de la société Eurovia, décédé d'un cancer de la peau après 20 ans de travail sur les routes à épandre du bitume chaud, avait porté plainte contre l'employeur, filiale du géant du BTP Vinci. Les dangers du bitume sont connus depuis longtemps. Mais cela n'a pas empêché Eurovia de faire travailler les ouvriers sans aucune protection.

Le TASS (Tribunal des affaires de sécurité sociale) de Bourg-en-Bresse vient de donner raison à la famille en reconnaissant "de la part d'Eurovia une faute inexcusable".

Bien qu'Eurovia ait fait appel, ce jugement propose un début de jurisprudence, comme l'a souligné le président du tribunal. Il pourrait permettre de limiter, voire d'interdire l'utilisation du bitume sans précaution comme cela a été le cas pour l'amiante. Personne ne devrait risquer sa vie en travaillant.

Les dernières brèves