Hôpital du Vinatier - Bron (Rhône)

La prison à l'hôpital, ça passe mal

Brève
30/05/2010

Mardi 18 mai, la première des 22 UHSA prévues en France a ouvert à l'hôpital du Vinatier. Ce sont des services psychiatriques destinés aux détenus, car ils sont nombreux à être malades : un quart des détenus relèveraient de la psychiatrie. C'est à mettre en lien avec les 40 000 fermetures de lits qu'il y a eu sur 20 ans dans les hôpitaux psychiatriques du pays.

La direction, pour trouver des volontaires acceptant d'aller travailler "en prison", a dû promettre une prime de 234 € par mois. Mais, finalement, elle ne sera plus que de 117 €. Aussi le personnel de l'UHSA s'est mis en grève mardi 18 mai, jour de l'ouverture du service. Ils étaient au portail avec des tracts appelant l'ensemble du personnel à manifester le vendredi.

Ce jour-là une centaine d'agents hospitaliers étaient présents pour dénoncer, lors de l'inauguration par Bachelot et Alliot-Marie, les restrictions budgétaires et la stigmatisation des malades mentaux.

Les dernières brèves