Pierre-Bénite (Rhône)

Les travailleurs de Kemira s'opposent aux projets de la direction

Brève
28/07/2008

Il y a à peine plus d'un an, l'usine Arkema de Pierre-Bénite a vendu une partie de ses productions au trust finlandais Kemira. Ce qui fait qu'une vingtaine de salariés d'Arkema ont changé de patron. Kemira s'était engagé à maintenir rémunérations et organisation du travail.

Mais en juin, la direction de Kemira a remis tout cela en cause. Conséquences : une perte de rémunération allant jusqu'à 500 euros par mois, le non-renouvellement des intérimaires et même le probable licenciement de deux travailleurs.

Les salariés de Kemira se sont aussitôt mis en grève totale. Après 15 jours d'arrêt de la production, la direction de Kemira a accepté de revoir partiellement son projet.

Tout n'est pas réglé, loin s'en faut. La grève est suspendue jusqu'à nouvel ordre et les travailleurs restent attentifs !

Les dernières brèves