Lejaby - Rhône-Alpes

Non aux fermetures de sites !

Brève
19/09/2010

Depuis jeudi 16, des ouvrières de Lejaby occupent le siège social à Rillieux pour protester contre le projet, annoncé le 30 mars, de fermer trois des quatre usines de production restantes en France, à Bellegarde, Bourg-en-Bresse et au Teil.

Déjà quatre autres sites avaient été fermés en 2003 par l'ancien propriétaire, Warnaco. Il ne resterait plus qu'Yssingeaux (Haute-Loire) et le siège social. Le nouveau propriétaire, Palmers, veut, comme le précédent, délocaliser encore plus en Tunisie et en Asie pour augmenter ses profits.

Les salariées, après avoir tenté, en vain, de faire suspendre le plan social par les tribunaux, ont toujours pour objectif d'empêcher leur licenciement. Et si elles n'y parvenaient pas, elles voudraient au moins avoir des indemnités de licenciement suffisantes : elles demandent 70 000 euros par personne alors que la direction ne propose que 10 000 euros plus 420 euros par année d'ancienneté !

L'intransigeance de la direction, loin de faire retomber la détermination des ouvrières, ne fait qu'augmenter leur colère et leur volonté de faire céder l'un de ces groupes qui font passer leurs actionnaires avant les travailleurs.

-Lire l'article

Les dernières brèves