Rhône

Pas de cadeaux pour les plus précaires

Brève
22/08/2007

Depuis plusieurs années, le maire de Vénissieux prend des arrêtés anti-coupures d'eau, de gaz et d'électricité à l'intention des personnes en difficulté de sa commune, arrêtés qui, tous les ans, sont annulés par le tribunal.

Sauf cette année où, le 20 juillet, le tribunal administratif a refusé la demande de suspension faite par le préfet. C'en était trop pour ce dernier qui a immédiatement fait appel, et, le 21 août, le tribunal lui a cette fois-ci donné raison.

Que les plus pauvres puissent bénéficier d'eau, de gaz et d'électricité alors qu'ils n'ont pas les moyens de payer la note, c'est un scandale que le préfet ne pouvait pas supporter. Il est bien dans la ligne du gouvernement Sarkozy : les cadeaux, c'est pour les plus riches !

Les dernières brèves