Vénissieux (Rhône)

Renault Trucks organise la solidarité... entre travailleurs !

Brève
02/12/2008

Pour atténuer la perte de salaire due au chômage partiel, Renault Trucks a proposé des mesures, qu'elle prétend faire signer à tous les syndicats, visant à faire payer le chômage par l'ensemble des salariés.

Un fond d'indemnisation du chômage partiel serait mis en place, alimenté par une cotisation de 0,15 % pour l'ensemble des travailleurs, avec un abondement identique du patron, 3 jours d'ancienneté supprimés à tout le monde et la réaffectation à ce fond de 4 jours de formation des cadres. Ceux qui ne chôment pas devraient donc travailler trois jours de plus et, par solidarité, tout le monde paierait, y compris les chômeurs qui s'indemniseraient eux-mêmes !

Pourtant, il suffirait de 30 millions d'euros pour payer à 100 % ceux qui chôment, soit 6 % des 490 millions d'euros versés en 2008 aux actionnaires. Alors, c'est à eux de mettre la main à la poche et d'être "solidaires", avec l'argent gagné grâce au travail de ceux à qui on veut encore réclamer des sacrifices.

Les dernières brèves