SFR brade ses centres d'appel

Brève
02/08/2007

Le 1er août, le Service clients de SFR Lyon, Toulouse et Poitiers a été cédé à deux sous-traitants : Infomobile (filiale de Teleperformance) pour Lyon et Toulouse, et une filiale de Arvato pour Poitiers.

Après deux mois de lutte, les salariés ont obtenu une indemnité de 3500 euros brut et des indemnités plus importantes que prévu initialement pour ceux qui décideraient de partir avec 10 ans d'ancienneté. Mais ils n'ont pas pu empêcher le transfert : ils sont 1900 salariés concernés, dont environ 600 à Lyon.

Les salariés transférés craignent que, à terme, des emplois disparaissent, ou peut-être même la filiale toute entière.

Dans l'immédiat, les salaires devraient rester les mêmes, mais être bloqués jusqu'à ce qu'ils soient rattrapés par ceux de la convention collective "prestataires de service" à laquelle Infomobile appartient, et qui est bien moins avantageuse que celle des Télécoms, dont dépend SFR. Les salariés risquent de perdre aussi sur les conditions de travail, la garantie maladie et le droit syndical.

Mais ils ont montré leur combattivité pour tenter de rester SFR. Il va leur falloir continuer à se battre pour conserver leurs acquis.

Les dernières brèves