Veninov - Vénissieux (Rhône)

Ils ont gagné !

Brève
07/05/2012

Le tribunal de commerce a finalement accepté la reprise de Veninov par le groupe autrichien Windhager Garten, avec les terrains, les machines et les marques. La production doit redémarrer à l'automne avec 40 ou 50 salariés repris d'ici la fin de l'année.

Depuis la mise en liquidation judiciaire, fin juillet 2011, en raison de malversations financières, avec licenciement des 88 salariés, les travailleurs se sont battus pour obtenir la réouverture de la fabrique de nappes plastifiées. Avec le soutien d'élus, de syndicalistes et d'habitants, ils ont tenu bon, malgré les obstacles successifs auxquels il se sont heurtés. L'aboutissement de leur lutte est un encouragement pour tous ceux qui se battent pour garder leur emploi.

Boffres (Ardèche)

Les travailleurs ne se laissent toujours pas faire

Brève
02/05/2012

Les travailleurs de l'usine Aoste de Boffres ont continué leur grève contre le projet de fermeture du site. Un expert comptable, mandaté par leurs soins, vient de contredire leur patron, qui a osé dire que le maintien de l'usine menacerait la compétitivité du groupe Aoste. L'autre argument de la direction : la hausse du prix des matières premières, est tout aussi bidon, car les prix augmentent aussi pour la concurrence.

Voilà qui confirme que cette société licencie uniquement pour faire plus de profits.

Merck Serono (Genève)

En manifestation le 1er mai

Brève
02/05/2012

Le cortège du 1er mai à Genève a vu la présence de centaines de salariés de Merck Serono, qui prévoit de fermer son site genevois, mettant ainsi 1 250 travailleurs à la porte.

En blouses blanches, toutes catégories confondues, elles et ils défilaient derrière une banderole « « Merck Serono le personnel se Rebif », le slogan utilisant le nom du plus célèbre médicament de la firme. Un des mots d'ordre « Bénéfice record, employés dehors ». En effet, cette firme, n° 2 aux USA, a encore réalisé 1,74 milliard de dollars de bénéfices nets au premier trimestre 2012.

De l'argent, il y en a bien dans les poches du patronat. La lutte des travailleurs -ici une lutte commune des travailleurs français et suisses, car Merck emploie beaucoup de frontaliers - est plus que jamais nécessaire.

Rhône

Les cheminots de l'équipement en grève

Brève
30/04/2012

Vendredi 27 avril, les cheminots intervenant sur les voies ont fait un mouvement de grève bien suivi. Des conducteurs, guichetiers et cheminots de l'escale de Perrache et Part-Dieu, se sont joints à leur mouvement. Tous voulaient dénoncer les conditions de travail et de sécurité qui se dégradent de façon dramatique, faute d'un personnel suffisant, et qui ont entraîné la mort de deux cheminots, récemment, tous deux sur des chantiers près de Lyon. En quelques années, plus de 450 postes ont été supprimés dans la région rien que dans ce secteur.

La SNCF veut faire faire le travail à moindre coût. C'est un choix criminel.

Rhône-Alpes

Les retraités encore lésés

Brève
27/04/2012

La Caisse d'Assurance Retraite (CARSAT, ex-CRAM) de Rhône-Alpes vient d'annoncer une diminution des aides aux personnes âgées, et ce dès le 1er mai. Jusqu'ici, les retraités dépendant de cette caisse recevaient un "panier de service" avec, entre autres, 10 à 13 heures d'aide à domicile par mois. Ce service sera supprimé pour les personnes "les moins dépendantes". Dans le département de la Loire par exemple, où la moyenne des retraites est de 800 €, cette annonce est une catastrophe pour les retraités concernés, mais ça l'est aussi pour les travailleurs sociaux : les associations estiment que près de 500 emplois sont menacés.

La CARSAT se justifie en invoquant un manque de trésorerie et une augmentation de la demande. Une société qui se dit civilisée devrait pourtant mettre tous les moyens nécessaires pour assurer aux plus anciens la vie la plus confortable et la plus digne possible.