Renault Trucks - Vénissieux (Rhône)

Quand un patron affiche son mépris

Brève
17/10/2011

Les paroles du PDG de l'entreprise au micro de France Info ont suscité la colère dans l'usine, en particulier quand il affirme qu'il y a 12% d'absentéisme, « 12% de gens qui font des courses de vélos le dimanche et se déclarent malades le lundi : ce sont des voleurs ». Outre le fait que ses chiffres sont fantaisistes, le fait de traiter de « voleurs » les ouvriers victimes d'accidents, ou qui tombent malades à cause de l'augmentation des cadences, de la chasse aux temps morts, de l'usure prématurée et de la suppression de nombreux postes de reclassement pour les travailleurs handicapés, a été pris comme une véritable provocation.

Quant aux journées de chômage technique, nombreuses depuis 2008, qu'il qualifie de « chômage doré », tous ceux qui ont subi les pertes de salaire et la suppression de jours de congé pour le subventionner, ont apprécié. Sans parler des centaines d'intérimaires qui se sont retrouvés à la porte.

Ces déclarations sont révélatrices de la mentalité des dirigeants : pour eux, ceux qui font tourner l'entreprise sont des voleurs et les actionnaires qui empochent les dividendes de courageux entrepreneurs. Pourtant, les parasites, ce sont bien ceux qui s'enrichissent du travail des autres : de quoi donner envie de leur faire ravaler leur mépris.

Hôpital de la Croix-Rousse - Lyon

Nora Berra à Lyon : courage, fuyons !

Brève
17/10/2011

Vendredi 14 octobre, Nora Berra, secrétaire d'Etat à la santé, devait venir inaugurer le nouveau Bâtiment Médico-Chirurgical de l'hôpital de la Croix-Rousse, mais elle s'est défilée. Sans doute n'a-t-elle pas voulu se trouver confrontée à la colère des techniciennes de laboratoire dont entre 100 et 200 postes devraient être supprimés dans les trois années à venir. Sans compter les 200 postes d'hospitaliers supprimés chaque année pour diminuer la dette de 900 millions d'euros contractée par les HCL.

Ce sont cependant près de 250 agents de la Croix-Rousse et également de l'hôpital Edouard Herriot qui ont tenu à manifester dans l'hôpital et dans les rues du quartier pour dénoncer le bradage de l'hôpital public. Comme le disaient les pancartes des manifestants, il n'est pas question d'accepter ces sacrifices qui mettent en danger personnel et patients pour renflouer les banquiers !

Feyzin (Rhône)

Colère des habitants des Razes

Brève
12/10/2011

260 habitants du quartier des Razes, à Feyzin, sont venus à la réunion d'information sur la carte du PPRT (plan de prévention des risques technologiques). Il s'agissait de connaître les décisions définitives de la Préfecture sur les zones à risque dans ce quartier situé face à la raffinerie et près de l'usine Rhône Gaz.

Pour les zones les plus dangereuses, c'est l'expropriation avec rachat de leur logement, en principe « sans dévalorisation liée à l'exposition aux risques ». Et pour les autres, il y aura des travaux, obligatoires, de sécurisation, avec un crédit d'impôt qui ne paiera qu'une petite partie des travaux.

Plusieurs habitants ont exprimé leur colère : ils veulent que les travaux soient payés par ceux qui s'enrichissent grâce à la raffinerie, c'est-à-dire en premier lieu Total, mais aussi l'Etat, qui empoche les taxes sur le carburant. Ils n'ont pas l'intention d'accepter ce qu'on leur impose sans réagir.

Echirolles (banlieue grenobloise)

Grève des facteurs

Brève
11/10/2011

Depuis le printemps dernier, les facteurs du bureau de Poste d'Echirolles ont multiplié les actions et les grèves pour refuser une énième réorganisation qui conduirait à supprimer encore six postes sur la cinquantaine actuels.

A La Poste, comme dans tous les services publics, les conditions de travail se sont fortement dégradées ces dernières années.

Les tournées sur trois communes du sud de l'agglomération grenobloise, Echirolles, Claix et Pont de Claix, ont été rallongées, surchargées, à tel point que les dépassements d'horaires non payés sont monnaie courante et qu'un facteur peut porter parfois sur son vélo 50 à 60 kg de courrier !

Après avoir imposé un recul provisoire à la direction qui comptait mettre en place sa nouvelle organisation en juillet, la majorité des facteurs sont en grève depuis quinze jours et multiplient les actions. Ils font parler d'eux régulièrement dans la presse et France3. Ils ont appelé la population à venir les soutenir lors de leurs différents rassemblements, comme celui du samedi 1er octobre où plus d'une centaine de personnes sont passées les soutenir devant la Poste d'Echirolles. Ils ont fait signer des pétitions de soutien sur les marchés.

Par ailleurs, les facteurs continuent de s'adresser à leurs collègues des autres bureaux de poste, bien conscients que pour gagner vraiment contre La Poste, il faudra un mouvement plus large.

Festivel Berlioz (La Côte Saint-André, Isère)

Les "cocorico" d'André Vallini

Brève
11/10/2011

Festival Berlioz (La Côte Saint André, Isère)

Le « cocorico » d'André Vallini

André Vallini (nouveau sénateur PS et président du Conseil général de l'Isère) vient de montrer son attachement à « La Marseillaise ». Au cours du spectacle du 28 août, l'orchestre joua cet hymne, parmi une vingtaine d'œuvres chantées. Après cette interprétation, M. Vallini demanda un bis. Le magazine du dit Conseil général indique qu'il y eut « ovation » et que « ce rappel fit se lever et chanter le public, qui resta debout jusqu'à la note finale »

M. Vallini, fidèle soutien de François Hollande, entame-t-il sa campagne tricoloriste en vue de devenir ministre si ce dernier emporte la présidentielle ?