Soutien aux grévistes de Prosegur

Communiqué
14/10/2015

La direction de Prosegur a franchi un nouveau pas, mardi 13 octobre, en envoyant une trentaine de vigiles contre le piquet de grève de Lyon.

Contre les convoyeurs de fonds en grève depuis le 10 septembre, elle a multiplié les pressions : nombreux constats d'huissiers, cinq citations des grévistes devant les tribunaux, qui ont chaque fois désavoué la direction, lettres de menace, tentative de forcer un piquet de grève avec un camion blindé.

Si les convoyeurs de fonds des trois sites de Lyon, La Talaudière et Valence sont en grève, c'est parce qu'ils se sont aperçu qu'il manquait 300 €, en moyenne, sur la paie du mois d'août. La direction avait décidé de changer le mode de calcul des congés payés : elle prétend ne plus vouloir payer certaines primes. Et aujourd'hui elle préfère perdre beaucoup d'argent, de nombreux distributeurs n'étant pas approvisionnés, plutôt que de céder aux grévistes.

Les grévistes ne se sont pas laissé intimider par cette morgue patronale. Leur lutte concerne tous les travailleurs, ils ont droit à tout notre soutien et notre solidarité.