Lot et Garonne

Les enfants handicapés victimes de la politique du ministre

Brève
08/09/2009

A Agen, une mère, n'ayant pu scolariser son enfant handicapé faute d'avoir trouvé un Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS) pour l'assister, a décidé de porter plainte contre le gouvernement. En effet, en supprimant 90% de ces emplois (4500 sur 5000), le gouvernement est responsable de la déscolarisation de milliers d'enfants handicapés qui ne peuvent se priver d'assistance à l'école. Dans le Lot et Garonne, 30 enfants handicapés, selon le SNUipp, se retrouvent dans le même cas, déscolarisés, et 20 autres ne vont à l'école que grâce à une solution précaire et provisoire.

Le ministre de l'Education, Chatel, claironne partout que son principal « défi » est « que chacun ait sa chance » et que « l'Éducation nationale doit être un réducteur d'inégalités ». Des phrases mensongères contredites par sa politique.

Les dernières brèves