Elections européennes - Liste Lutte ouvrière

11 - Chantal Gomez

Dessinatrice technique
Isère

J’habite à Echirolles, une banlieue ouvrière de Grenoble.

J’ai travaillé dans le privé puis 30 ans, à l’Equipement dans la fonction publique. J’étais dessinatrice technique.

Actuellement, je gagne 1240 euros nets de retraite. Je sais bien que je ne suis pas la seule à vivre avec ça, que d’autres ont bien moins, même en travaillant, je le vois dans ma famille, mes amis, dans mon quartier.

Je suis militante syndicale dans le secteur du nettoyage, alors j’en vois des femmes, des hommes qui subissent la précarité, les petits boulots, obligés parfois d’avoir 2 ou 3 patrons pour à peine le smic, avec des amplitudes de travail énormes.

Oui, c'est révoltant de trimer et galérer pour des salaires minables pendant que les hauts fonctionnaires et ministres qui nous font la morale vivent avec 15, 20, 30 000 euros par mois, pour servir les riches, tous ces grands patrons, ces actionnaires qui eux, gagnent des millions sur le dos des travailleurs.

Alors j’espère que la colère elle éclatera pour exiger de pouvoir vivre dignement.

Mais, nous, travailleurs, il nous faut un parti pour nous organiser, pour gagner.

Aujourd’hui il n’existe pas mais il faut le construire. Parlons-en autour de nous.

Télécharger ce média

Tous les candidats