Elections européennes - Liste Lutte ouvrière

65 - Charline Joliveau

Employée de banque
Paris

Je m’appelle Charline Joliveau, J’ai 53 ans, j’habite Paris. Je travaille comme employée de banque depuis 1985. Je milite à la CGT depuis 1987, et je suis élue Déléguée du Personnel.

Dans les banques, les suppressions d’effectifs qui ont commencé il y a 30 ans, se sont accélérées ces dernières années. Une partie est liée au développement de l’informatique, mais dans les services administratifs ou les suppressions de postes ont été les plus nombreuses, le progrès n’a pas bénéficié aux salariés. Ceux qui restent sont débordés. Et maintenant, ce sont les centres administratifs régionaux qui sont regroupés, les agences qui ferment. Les clients qui veulent se rendre dans une agence, ou trouver un distributeur, doivent parfois faire plusieurs dizaines de kilomètres. Mais c’est la même chose pour les employés dont l’agence ferme, et qui sont affectés dans celles qui restent.

Dans le même temps, les bénéfices des banques qui se chiffraient, il y a 30 ans, en millions de francs, se chiffrent aujourd’hui, en milliards d’euros.

Le progrès vu par les banquiers, c’est, moins d’emplois, plus de profits, et plus de chômeurs.

Le véritable progrès c’est l’arrêt des suppressions d’emplois, et le partage du travail entre tous sans diminution de salaires.

Tous les candidats