Elections européennes - Liste Lutte ouvrière

6 - Éric Bellet

Ouvrier
Cher

Je m'appelle Eric Bellet. J'habite près de Bourges où je suis ouvrier en production à la fabrication de pneus avions. On travaille en équipes avec une rotation nuit, après-midi et matin, en changeant d'horaire toutes les semaines. Comme disent les camarades au boulot : « Les 3x8, ça tue un homme ! ». D’autant plus qu’on travaille sur des machines de 40 ou 60 ans d’âge, dans une atmosphère de vapeurs toxiques avec des cadences qui explosent.

En 4 ans, la productivité a augmenté de 30%. Et la direction veut encore 30 % de plus dans les 3 ans à venir. Et cela pour un salaire d’embauche, primes comprises, de 1300 € net !

Les accidents de travail et les maladies professionnelles sont monnaie courante. On est rapidement obligé de porter des protections médicales pour pouvoir tenir sur les postes. Et l’aberration, c’est qu’à force de nous en demander toujours plus, cela aboutit à du gaspillage : 1 pneu sur 10 mis à la benne !

Malgré les pressions et les conditions de travail qui s’aggravent, à chaque fois que l'occasion se présente, on montre qu’on ne baisse pas la tête.

Quand il y a un appel à débrayer, pour une journée d’action ou contre un licenciement, la production s’arrête complètement.

Tous les candidats