Elections européennes - Liste Lutte ouvrière

23 - Fanny Quandalle

Postière
Gironde

Je m'appelle Fanny Quandalle, j'ai 46 ans, je vis à Bordeaux et je suis communiste révolutionnaire. Je travaille dans une grande entreprise : mes collègues, ce sont les facteurs, qui ont des tournées de plus en plus lourdes, ce sont les employés des centres de tri, qui sont de moins en moins nombreux pour traiter des tonnes de courrier dans des conditions de travail de plus en plus difficiles, ce sont les guichetiers, contraints de vendre des services de plus en plus chers, dans des bureaux qui ferment les uns après les autres, que ce soit en campagne, dans les petites villes ou dans les quartiers, au mépris des besoins de la population. Ce sont des employés sur lesquels on met la pression sans arrêt pour vendre des produits financiers à des clients qui n’en ont pas besoin… bref c’est une entreprise comme les autres, dont le seul objectif est le profit.

Ce profit, il se fait sur le dos des travailleuses et des travailleurs, en alourdissant toujours leur tâche, en refusant de remplacer les départs en retraite, en ne recrutant que des travailleurs précaires et en supprimant des milliers d’emplois chaque année. Et tout cela se fait avec des salaires bloqués.

Alors, autour de moi, je défends l’idée que pour mettre un terme à cette exploitation et à cette arnaque généralisée qui pousse la population à la misère et au chômage, il faudra que les travailleurs relèvent la tête, il faudra que les travailleurs prennent conscience de leur nombre, de leur force. Nous, les travailleurs, nous construisons tout, nous fabriquons tout, nous soignons, nous enseignons, bref nous faisons tout tourner dans cette société. Nous avons une force énorme parce que nous sommes indispensables, contrairement aux grands patrons et aux actionnaires.

Alors, ce serait juste et logique que nous prenions les commandes de cette société.

Il faut renverser le système capitaliste : ce n'est pas une utopie, c'est une urgence vitale !

Tous les candidats