Elections européennes - Liste Lutte ouvrière

9 - Farida Megdoud

Enseignante
Loiret

Je suis enseignante à Orléans la Source, dans un lycée professionnel aux classes surchargées. Je tiens aussi à dénoncer la réforme de la voie professionnelle qui va diminuer l’enseignement général. En privant ces jeunes de culture et de connaissances, le gouvernement fait preuve d’un mépris de classe.

Mais au-delà de leur scolarité, quel avenir la société offre-t-elle à cette jeunesse ? Leurs familles issues des classes populaires sont souvent confrontées aux bas salaires, à la précarité et au chômage. Quel avenir dans une société où les 26 personnes les plus riches possèdent autant que la moitié de l’humanité ?

Il n’y a aucune fatalité à ce que le niveau de vie des classes populaires s’effondre alors que les profits des grandes entreprises battent des records. Aucune fatalité à ce que l’Etat arrose de milliards le grand patronat au détriment des services publics.

En contestant Macron et en le faisant reculer, le mouvement des gilets jaunes a montré que la résignation n’est pas éternelle. Il est urgent que la contestation sociale vise à remettre en cause cet ordre social injuste. Chômage, guerre, misère, destruction de l’environnement, tous ces fléaux et bien d’autres sont liés à la domination du grand capital. Les travailleurs qui créent toutes les richesses ont la force et les moyens de lui ôter son pouvoir de nuisance et d’organiser l’économie pour les besoins de tous.

Tous les candidats