Elections européennes - Liste Lutte ouvrière

19 - Isabelle Bonnet

Enseignante
Bouches-du-Rhône

Vivant et travaillant dans un quartier populaire de Marseille, je vois tous les jours à quel point cette société est dure pour les plus pauvres, et cela dès l'école. À Marseille, beaucoup d'écoles sont vétustes, avec des agents municipaux et des enseignants pas assez nombreux. Les réformes Blanquer qui visent à diminuer encore les postes d'enseignants ne peuvent qu'aggraver cette dégradation.

Dans la ville, de nombreuses familles vivent dans des logements indignes. La mairie comme l'État ont permis aux promoteurs immobiliers de s'enrichir avec des opérations de prestige, des logements chers, alors que ce qui manque, ce sont des milliers de logements accessibles à des revenus modestes.

Le mal logement, qui s’ajoute au chômage, aux bas salaires, tout cela condamne cette société capitaliste, où des richesses inouïes sont accaparées par une minorité de profiteurs, mais qui est incapable d’assurer à ceux qui produisent ces richesses de quoi vivre dignement !

Bien sûr, pour renverser cet ordre social pourri, il faudra des mobilisations profondes. Mais on peut commencer par exprimer cette conscience-là en votant pour la liste Lutte Ouvrière.

Tous les candidats