Elections européennes - Liste Lutte ouvrière

31 - Julie Lucotte

Infirmière
Saône-et-Loire

Je suis infirmière au CHU de Dijon, auprès de patients âgés, dans un service de médecine gériatrique.

L’an dernier, les personnels des EHPAD ont dénoncé le manque de personnel suffisant et formé et les actes de maltraitance que cela entrainait. Grâce à leur mouvement l’omerta a enfin été levée sur ce qui se passe dans les maisons de retraite. Mes collègues et moi avons été touchés car nous sommes tout aussi révoltés que la vieillesse soit traitée comme un marché de plus, l’or gris comme disent les capitalistes. Et il ne faut pas croire que ce soit si différent à l’hôpital.

Les enquêtes ministérielles se multiplient, des structures se construisent tous les jours mais tout est fait à la façon capitaliste. Ils s’emparent de ce qui est rentable, et laissent le personnel gérer tout le reste sans moyens. Sauf que le reste est ce qui relève de l’humain, c’est-à-dire l’essentiel. Cette conviction que chacun doit avoir une fin de vie digne, c’est le personnel qui l’apporte.

Télécharger ce média

Tous les candidats