Elections européennes - Liste Lutte ouvrière

44 - Mario Rinaldi

Technicien de maintenance dans l’automobile
Moselle

Je suis né à Hayange juste en face des hauts fourneaux de Florange qu’ArcelorMittal a fermé il y a six ans. A l’époque, la sidérurgie employait des dizaines de milliers de travailleurs et la région accueillait beaucoup de migrants comme mes parents venus d’Italie comme tant d’autres dans la région.

Les maîtres des forges, comme les de Wendel, sont allés faire fructifier leurs profits ailleurs, laissant derrière eux une région dévastée par le chômage. C’est dans ce contexte de fermeture d’usines que j’ai commencé à militer, alors que j’étais encore au lycée technique. J’ai très vite choisi mon camp, celui des travailleurs qui produisent les richesses et font fonctionner toute la société.

Pendant 10 ans j’ai travaillé en intérim sur des chantiers ou dans des usines. Maintenant cela fait 25 ans que je travaille comme mécanicien de maintenance dans l’industrie automobile

Télécharger ce média

Tous les candidats