Elections européennes - Liste Lutte ouvrière

34 - Olivier Minoux

Ouvrier dans la chimie
Rhône

J'ai 49 ans. Je suis révolté par cette société depuis l’âge de 20 ans et depuis militant communiste à Lutte ouvrière.

Je travaille aujourd’hui en équipe 5x8 dans l’industrie chimique au sud de Lyon, une usine qui appartient à un grand groupe. Y travaillent également une multitude de travailleurs d’entreprises sous-traitantes.

Au delà de cette division, c’est notre travail à tous qui contribue aux bénéfices du donneur d’ordre. La classe ouvrière a des intérêts communs, ses intérêts sont irréconciliables avec ceux des capitalistes et peu importe où l’on travaille.

Depuis plusieurs décennies, les effectifs sont en forte baisse, avec des fermetures d’ateliers et des suppressions d’emplois, pourtant la production affiche des records, avec des marges à plus de 20 %. A nous rajouter sans cesse des tâches supplémentaires, les conditions de sécurité se dégradent. Non content de nous user au boulot, les capitalistes usent également les installations et le matériel avec tout ce que cela comporte de risques sur des sites classés SEVESO.

C’est comme ça que nos patrons augmentent leurs bénéfices. Les travailleurs devront imposer la répartition du travail entre tous sans diminution de salaire. Et pour cela, prendre sur les profits et les centaines de millions d’euros de dividendes versé aux actionnaires du groupe.

Télécharger ce média

Tous les candidats