Elections européennes - Liste Lutte ouvrière

10 - Pascal Le Manach

Ouvrier de l'automobile
Seine-Maritime

J’ai 52 ans, je suis ouvrier dans une usine automobile à Cléon près de Rouen. J’y travaille depuis 21 ans en maintenance dans un secteur de production de carters moteur. J’y suis responsable syndical.

Nous sommes près de 5 000 dont 1 600 en intérim. La précarité a explosé, les conditions de travail se dégradent avec les suppressions incessantes de postes. Les salaires sont quasiment bloqués depuis des années.

L’actualité à travers l’affaire Ghosn a dévoilé que ce PDG, payé 45 000 euros par jour, détournait à son profit des millions. Ghosn disparu, les grands actionnaires sont évidemment toujours là. Ce sont eux qui dirigent réellement l’entreprise. Ce sont eux qui imposent nos conditions de travail, la flexibilité, la baisse de nos salaires pour, chaque année, se partager, sur notre dos, des bénéfices qui dépassent le milliard.

Ce sont les travailleurs de l’usine, qu’ils soient ouvriers, techniciens ou ingénieurs qui produisent les richesses, pas les actionnaires !

Je milite pour que les travailleurs dirigent l’ensemble de la société.

Voilà pourquoi je suis communiste !

Tous les candidats