Afghanistan : leçon de « démocratie » à l'occidentale.

Brève
12/10/2009

C'est le représentant de l'ONU en Afghanistan lui-même qui vient de déclarer que l'élection présidentielle du 20 août dernier avait été le théâtre de "fraudes considérables", la plupart en faveur de Karzaï, le président mis en place par les armées occidentales qui occupent le pays.

Sans blague ! Mais qu'à cela ne tienne, le vainqueur du scrutin sera tout de même proclamé dans les jours qui viennent.

S'il y a une chose dont on peut être sûr, c'est que le prochain président afghan devra bien plus sa place au résultat des tractations entre puissances impérialistes - et notamment à la volonté des USA - qu'aux souhaits du peuple afghan.

Les dernières brèves