Allègements de l’ISF, les députés de droite aux petits soins des bourgeois, petits et grands

Brève
15/06/2011

L'Assemblée nationale vient de voter la fin du bouclier fiscal et l'allègement de l'ISF. La deuxième loi compense la première, et même au-delà. C'est ce qu'avait prévu le gouvernement.

Mais au passage, les députés UMP n'ont pu s'empêcher d'ajouter des cadeaux supplémentaires à leur électorat fortuné. Le montant de la réduction de l'ISF par personne à charge est passé de 150 euros à 300 euros, et son champ d'application a été élargi aux enfants majeurs poursuivant leurs études et aux autres personnes prises en charge par le contribuable. Les modalités requises pour l'exonération de l'ISF au titre de la détention d'une entreprise ont été assouplies.

La droite a beau prétendre que les finances publiques sont à sec, il y a toujours largement de quoi faire des cadeaux aux nantis.

Les dernières brèves