Anniversaire d'un massacre froidement planifié

Brève
10/08/2011

Il y a 66 ans, les 6 et 9 août 1945 ont eu lieu les bombardements nucléaires d'Hiroshima et de Nagasaki, décidés par le gouvernement américain, qui a montré ainsi sa capacité de terroriser les populations; pas seulement japonaise. Rien que le premier a fait plus de 100 000 morts. Cela alors que la défaite japonaise était, au moment de ce bombardement inéluctable et proche. Il s'agissait surtout de prouver aux yeux de la planète que l'armée de la première puissance économique du monde maîtrisait une arme particulièrement meurtrière, dans le but de terroriser et de couper court à toutes les révoltes.

Depuis l'arsenal nucléaire est bien plus important. Mais la colère des peuples s'est accumulée, à la mesure des injustices qu'on leur a fait subir.

Les dernières brèves