Arnault, (beaucoup) plus fort que Depardieu

Brève
24/12/2012

On a appris il y a quelques jours que Bernard Arnault, première fortune de France, a créé une cascade de sociétés en Belgique. Bien évidemment, ce montage ne doit rien à un déplacement soudain de l'activité de son groupe, LVMH, de l'autre côté de la frontière ; l'objectif est d'échapper à l'impôt, en particulier aux droits de succession qu'auraient à payer ses enfants.

Cette fois, après avoir rejeté (provisoirement ?) sa demande de naturalisation, l'État belge s'est senti obligé de déclarer qu'il transmettrait le dossier à l'État français... qui, lui, n'a rien demandé. Quant à une éventuelle déclaration, même symbolique, d'Ayrault pour qualifier de "minables" les pratiques d'Arnault, on attend toujours ! Les ministres peuvent feindre de montrer les crocs face à des acteurs, mais devant les grands bourgeois, ils rampent.

Les dernières brèves