Austérité en Grèce

Brève
05/05/2010

110 milliards d'euros : c'est le montant du plan d'aide à la Grèce... ou plutôt aux banques qui ont prêté de l'argent à l'État grec. Ces aides aux financiers n'ont ceci de nouveau, en comparaison des cadeaux qui leur ont été fait en 2008, que cette fois-ci c'est toute une série d'États, dont la France, qui se cotisent directement ou au travers du FMI pour payer le tribut au capital.

Par contre les conséquences pour la population grecque vont dans le même sens que les sacrifices imposés partout : baisse des revenus pour les salariés du public, licenciements pour ceux du privé, recul de l'âge de la retraite et hausse de la TVA à hauteur de 23 % pour tout le monde.

Les dernières brèves