AZF : la politique de Total condamnée… mais pas Total !

Brève
25/09/2012

Onze ans après l'explosion de l'usine AZF, la cour d'appel de Toulouse a déclaré l'exploitant, la société Grande Paroisse, filiale à 100 % de Total, et son ex-directeur coupables d'homicides involontaires "par négligence ou imprudence". Condamné à un an de prison ferme, le directeur du site « a contribué à créer la situation qui a provoqué le dommage et n'a pas pris les mesures permettant de l'éviter : ces fautes ont exposé les salariés et la population à un risque d'une particulière gravité qu'il ne pouvait pas ignorer », a déclaré le tribunal.

Mais derrière ce directeur, il y avait le groupe Total qui a multiplié les manœuvres pendant des années pour masquer ses responsabilités ! Ce groupe et ses plus hauts responsables sont parvenus à échapper à une condamnation que tout justifiait. Ainsi va la justice : clémente pour les puissances d'argent.

Les dernières brèves