Beaucoup de bruit pour rien

Brève
27/08/2009

Pour réagir aux annonces de centaines de millions versés aux traders qui ont scandalisées tout le monde, Sarkozy propose des mesurettes. Les dirigeants des banques devront étaler le versement des bonus sur quatre ans, en limitant à 50%, voire au tiers, les montants versés la première année. L'ex-directeur du FMI, Camdessus, sera chargé de vérifier les salaires des cent traders les mieux payés de chaque établissement bancaire. Et pendant ce temps, les grands actionnaires continueront de toucher leurs dividendes, sans aucun contrôle ni plafond.

Bref, aucune mesure coercitive n'est prévue pour s'attaquer aux grands capitalistes de la finance.

Les dernières brèves