Benoîtement irresponsable

Brève
19/03/2009

Benoit XVI a fait de la surenchère sur le préservatif par rapport à son défunt prédécesseur. Jean-Paul II considérait déjà que le préservatif n'était pas une solution... Le nouveau pape est allé plus loin en affirmant lors de son voyage en Afrique qu' « on ne peut pas résoudre le problème du sida avec la distribution de préservatifs. Au contraire, cela augmente le problème ».

Le pape se révèle ainsi un dangereux irresponsable. Sa déclaration démolit le travail des associations qui avaient réussi à convaincre les populations d'utiliser le préservatif sur ce continent ravagé par le sida. Des millions d'hommes dans le monde pourraient maintenant renoncer au préservatif puisque « le pape l'a dit ».

Simplement pour faire plaisir à son public réactionnaire, ce pape prend la responsabilité d'une possible extension de l'épidémie, et du nombre de victimes.