Chômage : le gouvernement ose se réjouir

Brève
28/08/2009

Le chômage est reparti à la hausse en juillet (+ 10 700)... et ce n'est probablement rien à côté de ce qui sera annoncé à la rentrée. Christine Lagarde, la ministre éternellement auto-satisfaite de l'Économie, s'est bruyamment réjouie que la hausse soit « contenue, légère, limitée ». Il faut oser, quand on sait qu'il y a aujourd'hui, toutes catégories de chômeurs confondues, 4,18 millions de travailleurs inscrits à Pôle Emploi. Et que le chômage a augmenté de 25% depuis le début de l'année.

Lagarde peut se réjouir autant qu'elle veut. Le chômage est une catastrophe sociale, qu'il faut d'urgence enrayer par l'interdiction des licenciements.

Les dernières brèves