Confessions d’un banquier pourri

Brève
15/04/2009

Un éditeur français vient de publier un livre dont le titre est Confessions d'un banquier pourri. Et l'auteur, qui dit être un vrai banquier, préfère se cacher sous le pseudonyme de Crésus.

Selon la presse, ce livre dénonce les orgies de bénéfices faites par les banques avant mais aussi depuis la crise des « subprimes ». On peut y lire des phrases du genre : « Oui, cette sorte de banquiers, dont j'ai été, est pourrie. Oui, ils se sont gavés pendant vingt ans, et encore oui, ils pensent que le festin va bientôt reprendre ».

C'est lui qui le dit, et il a l'air de s'y connaître...

Les dernières brèves